Logo UE

Entités partenaires

De gauche à droite : Alejandro Müller, Manoli Zubitur et Ali Aboudzadeh.

EHU/UPV POLYMAT

Le département de Physique des Polymères Multiphasés Avancés étudie les polymères, en se concentrant sur les semi-cristallins prédominants sur le marché, analyse l'impact de la cristallinité sur les propriétés thermiques, mécaniques, optiques, de barrière et de biodégradation. De plus, il utilise des techniques avancées telles que la calorimétrie pour étudier la nucléation et concevoir de nouveaux matériaux multiphasés, y compris des matériaux biodégradables et biocompatibles, explorant l'effet du confinement et des nanocharges. Enfin, il étudie également les applications spécialisées des polymères, telles que les conducteurs semi-cristallins, les polymères piézoélectriques et les électrolytes solides polymériques. En termes de durabilité, le département se concentre sur le recyclage mécanique de divers mélanges polymériques afin d'améliorer leurs propriétés par compatibilisation. En résumé, le département joue un rôle crucial dans l'avancement des connaissances et de l'application des polymères dans divers domaines d'intérêt. Plusieurs membres chercheurs de ce département participent au projet AcroBioPLAST.

Alejandro Müller, le coordinateur d'AcroBioPLAST, est un expert en analyse thermique avec un accent sur les relations structure-propriété, la morphologie et la cinétique de cristallisation de divers matériaux polymériques, y compris les mélanges de polymères, les copolymères séquencés et les polymères biodégradables. Ali Aboudzadeh, un autre coordinateur d'AcroBioPLAST, actuellement bénéficiaire de la bourse María Zambrano, explore la synthèse, la caractérisation et l'encapsulation de composés bioactifs, en particulier dans la conception de nanoparticules hybrides polymère/inorganique et de copolymères à base de polysaccharides. La recherche de Manoli Zubitur se concentre sur les propriétés et la caractérisation des polymères semi-cristallins et des nanocomposites, avec un grand intérêt pour le comportement thermodégradatif et la libération contrôlée de médicaments à partir de nanocomposites à base de polymères. La recherche d'Agurtzane Mugica approfondit l'étude théorique et expérimentale des mélanges de polymères, en se concentrant sur les propriétés thermiques, la cinétique de cristallisation et les interactions au sein des matériaux multiphasés, y compris les nanocomposites et les biopolymères.

POLIMERBIO

POLIMERBIO, créée comme une Start-Up de l'Université du Pays basque à la fin de 2017, se spécialise dans la conception et la production de dispositifs médicaux utilisant des polymères biocompatibles, avec un accent sur les variantes biodégradables. Leur compétence principale réside dans la manipulation précise des caractéristiques mécaniques, physico-chimiques et biologiques des matériaux.

La société opère sur un modèle économique à double voies. La voie principale se concentre sur le développement de produits biomédicaux innovants, destinés à remplacer les dispositifs non biodégradables ou à développer de nouvelles applications dans le domaine médical. La voie secondaire, bien que moins fréquente, implique d'offrir des services de recherche et développement (R&D) en exploitant l'expertise de l'équipe en biopolymères résorbables et en chimie organique.

Manuel Arruebo

Víctor Sebastián

UNIZAR

L'Université de Saragosse est une institution publique d'enseignement et de recherche au service de la société, le plus grand centre d'enseignement supérieur de la vallée de l'Èbre, combinant une tradition de près de cinq siècles d'histoire (elle a été créée en 1542) avec une mise à jour permanente de son offre académique. Sa principale mission est de générer et de transmettre des connaissances dans le but de former intégralement les individus. C'est une université de qualité, solidaire et ouverte qui aspire à être un instrument de transformation sociale pour le développement économique et culturel.

La recherche, le développement technologique et l'innovation permanente sont des instruments indispensables pour la croissance économique et sociale. À l'Université de Saragosse, travaillent 2884 chercheurs répartis dans 170 groupes de recherche. Elle compte cinq instituts universitaires propres, quatre mixtes et un affilié. Elle participe également à l'Institut de Recherche en Santé d'Aragon, accrédité en tant que centre d'excellence par l'Institut de Santé Carlos III.

La participation du personnel de recherche de l'Université de Saragosse à des projets européens et internationaux est active et croissante. Depuis 2014, l'Université de Saragosse a participé à 141 projets du Programme-Cadre (H2020 et HE), à 22 projets POCTEFA pour la période 2016-2020 et à 15 nouveaux projets pour la période 2021-2027, parmi lesquels se trouve AcroBioPLAST, 2 projets MED, 4 projets SUDOE, 1 projet INTERREG IV C, 3 projets INTERREG IV A, 14 projets de coopération avec la Nouvelle-Aquitaine, ainsi que d'autres programmes internationaux de financement de la R-D-i (LIFE+, ERANETs, EDCTP2).

L'équipe de l'Université de Saragosse dans le projet AcroBioPLAST est représentée par les Professeurs en Ingénierie Chimique et membres de l'Institut de Nanosciences et Matériaux d'Aragon, Manuel Arruebo et Víctor Sebastián. Les chercheurs de l'Université de Saragosse contribueront au projet dans deux domaines thématiques clés pour le développement du projet : 1) la caractérisation par différentes techniques de microscopie des différents bioplastiques générés dans le cadre du projet (en utilisant l'infrastructure du Laboratoire de Microscopie Avancée - LMA) et 2) l'analyse in vitro des propriétés antimicrobiennes de ces matériaux.

UPPA IPREM

Le département Chimie Physique des Surfaces et Matériaux Polymères (PCM) de l'IPREM (Université de Pau & Pays Adour, CNRS UMR5254) intègre des compétences pluridisciplinaires en science des polymères allant de la chimie à la physico-chimie et à la physique. L'IPREM-PCM développe des recherches axées sur trois domaines principaux : Matériaux pour le stockage et la conversion de l'énergie, Matériaux et durabilité et Matériaux fonctionnels.

Cinq membres de l'IPREM-PCM sont impliqués dans le projet ACROBIOPLAST. Leur recherche se concentre sur la conception de matériaux avancés innovants tout en relevant les défis de la durabilité.

Maud Save est chargée de recherche au CNRS. Elle a développé une expertise en synthèse de polymères pour concevoir des polymères fonctionnels sous forme de colloïdes dispersé, de films nanostructurés ou d’émulsifiants polymère, en intégrant des procédés de synthèse durables et des précurseurs issus de la biomasse. Laurent Rubatat est professeur associé en physique des polymères. Son activité de recherche est consacrée à la structure hiérarchique des polymères et à sa corrélation avec les propriétés intrinsèques des matériaux. Susana Fernandes est professeur et titulaire de la chaire "Valorisation des bioressources marines et matériaux marins". Elle a de l'expérience dans les polymères naturels (chimie et caractérisation), la modification chimioenzymatique des biopolymères et le traitement des (bio)matériaux à base de polysaccharides - en utilisant des principes de synthèse et de conception bio-inspirés. Virginie Pellerin est ingénieur et possède une expertise dans les techniques de microscopie (AFM, SEM). Anthony Laffore est ingénieur et apporte son soutien à l'équipe dans les analyses thermiques (DSC, TGA) et rhéologiques. Céline Clouet est la responsable administrative pour le partenaire IPREM. Mario Peñas Núñez est chercheur postdoctoral à l'IPREM. Mario Iván Peñas Núñez est post-doctorant au sein du projet AcroBioplast et sera en charge de la synthèse et caractérisation des polymères biodégradables nanostructurés. Il a obtenu sa thèse de l’Université du Pays Basque en 2024 intitulée « Auto-assemblage de polymères biodégradables de l'échelle macro à l'échelle nanométrique : Traitement, Structure et biodégradation » réalisée au laboratoire Polymat (UPV) en collaboration avec l'institut des sciences et technologies des polymères ( ICTP-CSIC) de Madrid.

(Sur la photo, première rangée : Mario Peñas Núñez. Deuxième rangée de gauche à droite : Virginie Pellerin, Susana Fernandes. Troisième rangée de gauche à droite : Céline Clouet, Maud Save, Anthony Laffore, Laurent Rubatat)

Chez AcroBioPLAST, nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour nous assurer que tout fonctionne correctement. Vous pouvez accepter tous les cookies en cliquant sur le bouton "Accepter" ou les configurer. Pour plus d'informations, consultez notre politique de cookies. Vous pouvez accepter tous les cookies en cliquant sur le bouton "Accepter" ou personnaliser votre choix en cliquant sur CONFIGURER OU REJETER